logo LPO Sterne

Ligue pour la Protection des Oiseaux
Moselle

Janvier
2017

Un peu de répit pour les oiseaux d'eau, pigeons, merles et grives

Sur demande de la LPO, le Préfet de Moselle a pris, le 23 janvier, un arrêté suspendant temporairement, jusqu'au 1er février, la chasse aux oiseaux d'eau et de passage.

Les périodes de froid intense, comme celle que nous venons de connaître, constituent des épreuves difficiles pour les oiseaux. Le froid augmente leurs dépenses énergétiques tandis que neige et gel compliquent la recherche de nourriture.
La chasse vient aggraver cette vulnérabilité : d'une part, elle occasionne des dérangements qui obligent les oiseaux à puiser dans leurs maigres réserves pour s'enfuir ; d'autre part, les fortes concentrations d'oiseaux sur les zones où l'alimentation reste possible ainsi que les distances de fuite diminuées rendent la chasse trop facile et permettent de véritables carnages.

L’article R. 424-3 du Code de l’environnement, prévoit que "en cas de calamité, incendie, inondations, gel prolongé, susceptible de provoquer ou de favoriser la destruction du gibier, le préfet peut, sur tout ou partie du département, suspendre l’exercice de la chasse soit à tout gibier, soit à certaines espèces de gibier."
Une procédure nationale d'alerte "Gel prolongé" est en place depuis 2003, pilotée par l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage). Cette procédure alerte les autorités en cas de vague de froid sévère avec impact sur les oiseaux mais elle ne rend pas obligatoire pour autant la suspension de la chasse.
La LPO reste donc obligée à chaque vague de froid de réclamer l'application de l'article R. 424.3

Plus d'information sur le site de la LPO France

Novembre
2016

Quand le poison remplace la prédation naturelle !

Une fois encore, une campagne de lutte chimique contre les campagnols va être menée à Rozérieulles.

Ces campagnes de lutte chimique consistent à répandre sur certaines parcelles des appâts empoisonnés à la bromadiolone, une substance très toxique qui provoque la mort par hémorragies massives.
Si les conséquences sanitaires sont mal connues, les conséquences environnementales sont, elles, avérées. Ainsi, les campagnes de lutte chimique menées en 1998 dans le Haut-Doubs se sont accompagnées de 846 cadavres d'animaux indirectment empoisonnés, parmi lesquesl 53 milans royaux, 427 buses variables et 232 renards.

Et pendant ce temps, on continue à s'acharner sur un des principaux prédateurs naturels des campagnols : le renard !

La LPO et les associations de protection de la nature ne peuvent accepter cette situation et ont réagi par un communiqué de presse.

Téléchargez le communiqué de presse

CP non à la bromadiolone

Octobre
2016

Stop à l'acharnement contre les renards !

La LPO Moselle et les associations de protection de la nature sont en colère.
Le Préfet vient de signer un arrêté autorisant le tir de nuit des renards dans 170 communes de Moselle.
S'asseyant au passage sur les avis exprimés lors de la consultation publique : 674 contributions reçues, toutes défavorables à la prise de cet arrêté.
Ignorant, ou feignant d'ignorer, le rôle essentiel des renards dans les équilibres naturels et la régulation des campagnols,
et préférant prendre le risque de nouveaux épandages de bromadiolone, avec leurs graves conséquences environnementales, plutôt que de mécontenter les chasseurs.
La LPO et les associations de protection de la nature ne peuvent accepter cet acharnement contre les renards et ont réagi par un communiqué de presse et un recours contre cet arrêté.
Téléchargez le communiqué de presse         En savoir plus sur le renard

CP tir de nuit des renards

Août
2016

La LPO s'oppose aux quotas de destruction des cormorans.

Le Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo) fait partie des espèces protégées. Néanmoins, sous la pression des pêcheurs et des pisciculteurs, une dérogation est accordée chaque année par les autorités et permet la destruction de dizaines de milliers de cormorans.
A l'occasion du renouvellement, pour 3 ans, de l'arrêté ministériel fixant les quotas de tirs de cormorans, la LPO Moselle tient à réaffirmer son opposition à ces destrucions massives, barbares, inutiles et inefficaces.     Lire la suite

Juillet
2016

Bulletin de liaison n°1

Le LPO Info Lorraine ne parait plus qu’une seule fois par an. Des adhérents ont exprimé le souhait de recevoir plus régulièrement des informations sur les activités de notre Association. Ainsi est né le Bulletin de liaison, dont le 1er numéro vient de paraître.
Les adhérents ont reçu ce Bulletin par leur messagerie et il est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant : Téléchargement du Bulletin de liaison n°1 (pdf - 1,2Mo)
Bonne lecture et n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions pour les prochaines éditions.

Dernière mise à jour le 28/01/2017